Forum RPG fantastique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jeu 22 Mar - 16:35
Fondatrice
avatar
Personnalité sur l'avatar : Kim Jaejoong
Age : 32
Messages : 173
Localisation : Séoul
Voir le profil de l'utilisateur http://circus-of-damned.forumactif.com
Fondatrice





Notre contexte


 - Les femmes viennent de Vénus mais les vampires de l'Enfer -




Introduction de l'histoire

2030, Saint-Louis, Missouri, États-Unis :

C'est par une nuit d'automne que toute l'humanité découvrit l'existence d'êtres que nombreux pensaient jusque-là complètement fictive. En effet qui pourrait croire que les personnages de Bram Stocker, Anne Rice ou bien Stéphanie Meyer pouvaient avoir un fond de réalité? Ces personnages qui pour de nombreuses personnes n'étaient que les fruits d'imaginations bien fertiles par leurs auteurs venaient de prendre vie, tout simplement. Et bien que pour certains cela fit l'effet d'une bombe et fut difficile à croire, c'était pourtant vrai, la vérité était là. Les vampires étaient des êtres de chair et de sang, contrairement aux croyances jusque-là établies.

En effet, ce fut par le sauvetage d'un jeune garçon qui se serait noyé, si son sauveur ne lui était pas venu en aide. Les vampires furent découverts, eux qui essayaient tant bien que mal de passer inaperçus, pratiquant l'adage « pour vivre heureux, vivons cachés », virent leurs vies jusque-là bien tranquilles, malgré tout, sous le feu des projecteurs. Le conseil vampirique, maîtres vampires et sourdes de sang les plus connus des vampires, durent faire un communiqué afin d'essayer de réparer les pots cassés. Mais il était trop tard, la vérité avait éclaté et l'existence des vampires avait été révélée, impossible pour eux de retourner aux ténèbres et de reprendre leurs petites vies toutes tranquilles.

Cependant comme vous vous doutez, si je vous raconte cette histoire, c'est que ce n'est pas réellement un problème, n'est-ce pas ? Mais un mal pour un bien car, en effet, loin de prendre réellement peur, et pourtant il y aurait de quoi faire des cauchemars n'est-ce pas ? L'État américain fit une offre des plus surprenantes à la communauté américaine et vampirique, à savoir, ces derniers pourraient rester sur le territoire américain, à conditions qu'ils n'acceptent de devenir citoyens du pays à part entière, en payant des impôts comme tout le monde mais, surtout, en respectant les lois gouvernant le pays jusque-là. Après de nombreuses heures à débattre et à réfléchir à cette étrange proposition, le conseil vampirique accepta l'offre du président américain lui-même et les vampires résidant aux USA furent reconnus comme citoyens américains.

Ce fut le point de départ d'un grand bouleversement planétaire, parce que loin de surprendre ou dégoûter les gens, de nombreux autres pays suivirent l'exemple du géant nord-américain et en firent autant aux communautés de vampires de leurs propres pays. C'est ainsi que la majorité des pays du monde fit cette proposition au conseil vampirique, conseil qui nous commandait tous, en réalité, sans qu'on ait la possibilité de refuser quoi que ce soit sous peine de mort par les émissaires, mais aussi les Arlequins, les tueurs à gages vampiriques qui étaient très loin d'être des rigolos avec lesquels il fallait plaisanter. Le conseil accepta les propositions des pays, les unes après les autres, offrant ainsi une certaine sécurité à leurs congénères mais, comme toujours, il y eut des excès.

Bien entendu, chacun appréciait cette nouvelle liberté tous nouvellement trouvée mais cela n'empêcha point les excès. Puisque les vampires furent ainsi mis en lumières, certains crurent bons d'abuser de l'hospitalité, en abusant des meurtres et simplement des agressions afin d'obtenir quelques gouttes de sang, une certaine brutalité qui ne plut à aucune autorité. Vous vous doutez bien que c'est sans aucune surprise que l'ONU, lui-même, fit voter une loi planétaire, qui restreignait les possibilités des vampires. Ils gardaient leurs citoyennetés mais, cependant, ils se virent retirer leur droit de chasse et durent avoir recours à un moyen archaïque et ancestrale, qui avaient été oublié jusque-là par la majorité des vampires sauf les plus anciens d'entre eux, le conseil en tête de liste. Une obligation pour les vampires de se nourrir uniquement de Pommes de sang, des humains qui s'offraient aux vampires de leur pleins gré et qui connaissaient les risques à accepter ce genre d'accord avec ces derniers.

Vous l'aurez compris, la loi restreignait les vampires certes, mais protégeait les humains d'une possible attaque et surtout de la mort. La loi allait même plus loin, tous vampires qui se nourrissaient d'humains non-consentants seraient condamnés à mort, c'est ainsi qu'à travers le monde de nombreuses brigades de police spéciale furent créer. Des groupes de policiers spéciaux qui avaient pour but d'enquêter en cas d'attaques vampiriques mais, surtout, étaient aussi là pour enquêter en cas de morts de vampires suspectes. Les policiers de ces groupes étaient très souvent humains mais ayant des capacités surnaturelles pouvant ainsi ressentir les auras magiques des vampires, dans un premier temps, mais aussi des autres. En effet, vous l'aurez compris, la découverte de l'existence des vampires fut une véritable révélation planétaire mais bien vite, les gens en vinrent à se poser la question... si les vampires existaient est-ce que ceux que beaucoup considèrent comme leurs ennemis mortels existent également?

C'est comme ça que malgré toutes leurs tentatives vaines, l'existence des communautés de métamorphes furent révélées également. Mais là, où pour les vampires cela se passa plutôt bien, grâce au conseil en grande partie, pour les métamorphes ceci ne fut pas le cas. Les scientifiques crurent bons d'étudier de plus près les métabolismes des premiers métamorphes, afin d'en apprendre un peu plus et eurent la mauvaise idée d'apparenter la lycanthropie, mais aussi toutes les autres souches de mutations, à une maladie. Rapprochement qui fit l'effet d'une bombe et tout le monde commença à comparer ceci au sida et comme ce fut le cas pour cette maladie, au début de la découverte, beaucoup de gens ne cherchèrent pas réellement à savoir comme on pouvait attraper cette mutation... Et beaucoup de métamorphes qui s'étaient finalement déclarés comme tels se virent d'un coup sans emplois et avec l'incapacité d'assurer leurs fonctions, surtout les personnes travaillant dans les milieux hospitaliers et scolaires.

Vous l'aurez compris, cette haine apparente pour l'humanité poussa de nombreuses communautés à déconseiller à leurs congénères de se révéler comme appartenant à l'une de ces familles de métamorphes, s’ils voulaient garder leurs emplois. Cependant de nombreux alphas se révélèrent afin d'assurer la sérénité des leurs et aussi pouvoir intervenir en cas de problèmes. Avec l'aide de certains vampires, des métamorphes trouvèrent du travail et c'est ainsi que les choses se tassèrent plus ou moins.


Histoire

2045, Séoul, Corée du Sud :

Cela fait cinq ans à présent que la Corée du Sud a accepté d'offrir la citoyenneté aux vampires se trouvant sur son territoire mais non sans mal, ce pays voyant mal l'idée d'offrir ceci à tous ses occupants illégaux jusque-là. Pourtant ceci finit par arriver et la loi « Dracula », loi votée et proposée par l'ONU, consistant à protéger les humains, quinze ans plus tôt, fut adoptée par tous les vampires coréens qui vivaient jusque-là, eux aussi, cachés.

À Séoul, ce ne fut pas un gros changement grâce au maître de la ville, parce que oui, les vampires étant des créatures très anciennes et archaïques, les villes fonctionnent très souvent pour les vampires dans un système de seigneurs et vassaux. Le maître de Séoul s'appelle Jillian, un maître vampire très énigmatique, dont personne ne connaît réellement l’âge ou autres, le vampire étant très secret et aussi très connu pour diriger ses hommes d'une main de fer, ayant le contrôle total du district, le quartier vampirique, mais ayant aussi réussi à ouvrir un club dans le centre-ville, zone plus attitrée aux humains, en général.


Message aux créatrices et créateurs
de personnages

Vous l'aurez compris, c'est dans cette ville que vous vivrez selon les lois de notre mystérieux maître vampire qui ne rigole pas avec les lois et les règles, qu'elles soient vampires ou humaines.

Tâchez de ne pas l'oublier, si vous ne voulez pas finir puni ou bien pire que ça, parce que malgré les lois, il y a toujours moyens de s'arranger, n'est-ce pas ? Dans cette ville vous avez la possibilité de vivre comme un vampire, suivant les ordres du maître, ou bien un métamorphes appartenant à l'une des nombreuses communautés présentes à Séoul. Ou tout simplement un humain, mais là encore... vous avez la possibilité d'être une victime ou pas!

Vous pouvez faire partie de la police ou bien faire partie des exécuteurs, tueurs officiels des vampires et autres créatures magiques, avec mandat dûment signé par un juge, bien entendu. Ou bien tout simplement être une créature magique, si vous voulez en créer une, nous n'avons rien contre ceci!

Pour vous aider vous trouverez la liste des communautés de métamorphes possibles de jouer sur le forum : ICI





MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Sauter vers :
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Circus of damned :: ADMINISTRATION :: Contexte & Lexique-