Forum RPG fantastique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Nam Wei Min || I'm crazy to death, but it's okay

 :: PERSONNAGES :: Présentation des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 4 Avr - 19:50
Créatures magiques
avatar
Personnalité sur l'avatar : Wang Crystal/Wang Xi Ran/Wang Rui Xue
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques





Nam Wei Min


Feat Wang Crystal/Wang Xi Ran/Wang Rui Xue  


Identité



 Prénom(s) : Wei Min, la plupart du temps
 Nom : Nam
 Age : 483 ans
 Avatar : Wang Crystal/Wang Xi Ran/Wang Rui Xue
 Sexe : Féminin
 Espèce : Mi-sirène, mi-ange de la mort, donc, poisson mort.
 Statut social : Célibataire
Orientation sexuelle : Demisexuelle
 Métier : Aucun pour le moment




Caractère



Wei Min n'est pas humaine et elle n'a jamais essayé de l'être non plus. Elle est une sirène et agit donc comme tel. Qui plus est... les humains, elle aime les déguster, donc, pourquoi voudrait-elle agir comme eux? Les végétariens essaient de se faire passer pour des salades, eux? Non. Les amateurs de bacon ne tentent pas de devenir du bacon non plus, même s'ils vont parfois l'imiter en faisant une certaine danse... Wei Min fait donc comme tout le monde, sur ce point. Elle va parfois imiter les humains, mais pour les caricaturer. De ce fait, ça ne lui fait ni chaud ni froid lorsqu'on la qualifie d'inhumaine. C'est vrai, après tout! Elle respecte les lois des siens et n'a que peu à faire des lois humaines, la seule raison qui la poussera à les suivre est pour couvrir l'existence des sirènes. La demoiselle est peut-être inculte, sur tout ce qui a lien avec la culture humaine, mais elle n'est pas stupide. Elle comprendra donc rapidement ce qui arriverait à ses chères soeurs si les humains venaient à apprendre leur existence, en pouvant voir comment se passe la cohabitation entre vampires, humains et métamorphes... Puis, les sirènes aiment leur vie tranquille. Celles qui ont voulu quitter la mer pour aller sur la terre ferme sont très, très rares. L'idée de le faire n'a jamais passé par la tête de Wei Min, d'ailleurs. Ce n'est pas par choix qu'elle a quitté son océan adoré... et aujourd'hui, retourner à l'eau pourrait être une idée séduisante, oui. Cela dit, elle ne peut pas se résoudre à le faire, ayant une trop grosse dette envers Dae Hyun, selon elle. Si elle retourne à la mer, elle ne pourra s'en acquitter et avoir la conscience tranquille...

Wei Min reste méfiante avec les autres créatures, n'accordant sa confiance que difficilement ou si Dae Hyun a approuvé la personne. Elle se fie entièrement à lui, connaissant sa capacité à voir les âmes et à juger de leur pureté. Comme elle se méfie, la sirène ne s'ouvre pas trop aux autres et pourra même être prise pour une mythomane. Elle n'ira pas raconter sa vie à n'importe qui, donc, tant qu'on n'a pas sa confiance... on pourra avoir n'importe quelle réponse aux questions trop personnelles. La créature aquatique ne prend même pas la peine de s'inventer une histoire et de s'y fier! Elle en invente plusieurs, selon ses humeurs... Cela dit, une fois sa confiance acquise, la sirène se montre loyale et honnête. Elle est une personne sur qui on peut compter, faisant tout ce qu'elle peut pour aider. Elle n'est pas toujours facile à aborder non plus, pouvant paraître hautaine, surtout avec les humains. Après tout, elle a l'habitude de se dire qu'on ne doit pas jouer avec sa bouffe ni s'y attacher... Si on les aime, on est triste de les manger. Or, elle aime prendre plaisir à se nourrir, donc évite de développer quelconque sentiments pour son repas. Wei Min a un peu changé à cause de Dae Hyun, étant exposée à son empathie envahissante et imposée, elle n'eut d'autres choix que de découvrir certains sentiments qu'elle n'avait jamais connu. Elle sait se montrer plus douce, grâce à cela.

La sirène ne comprend pas toutes les réactions des autres créatures, cela dit. Il y a plusieurs choses qui ne font pas du tout partie de la culture des sirènes, donc... elle ne sait pas comment y réagir. De ce fait, ses commentaires ou réactions sont parfois déplacés ou complètement hors sujet. Ce n'est cependant pas par mauvaise volonté. Wei Min n'est pas d'un naturel très souriant, ayant plus souvent une expression fermée. Elle n'est pas très tactile non plus et ne raffole pas d'être touchée par les gens. Seul Dae Hyun peut la toucher, sans que ça ne lui dérange, pour le moment. La créature est capable d'une rancune sans bornes, une fois qu'on l'a trahie, c'est fini. On est mort à ses yeux. Comme la plupart des sirènes, elle ne connaît pas le pardon. Le pardon est quelque chose de très humain, selon elle, mais surtout de très stupide. Si la personne ne voulait pas se voir abandonnée, elle n'avait qu'à ne pas trahir, de base. Ce n'est pas compliqué.

Depuis quelques années maintenant, Wei Min entend des voix que personne d'autres n'entend. Au début, ce n'était que des murmures, mais ils sont devenus de plus en plus clairs, au fil du temps. Ces voix crient même, parfois, lui donnant des ordres auxquels elle ne veut pas toujours obéir et elle leur répond, franchement, comme si ces voix venaient d'une personne devant elle. La sirène ne se soucie absolument pas des réactions des gens autour, vivant sa vie pour elle et pas pour les autres. Il arrive cependant que ces voix ne prennent le contrôle de son corps, sans qu'elle ne comprenne comment ni pourquoi. Sa conscience semble s'éteindre à ces moments ou du moins, être mise en arrière plan, parfois, et elle «devient» donc la voix. Elle n'est plus Wei Min, mais l'entité qui lui parlait. Aux yeux d'un humain, elle doit avoir l'air d'avoir des troubles de la personnalité, mais ce n'est pas que ça. La sirène déteste perdre le contrôle et est donc, généralement, de mauvaise humeur, lorsqu'elle revient à elle.

Elle déteste tout ce qui est visqueux. Wei Min n'est pas fan des bébés et enfants en bas âge non plus... pour la simple et bonne raison, selon elle, qu'ils bavent... et morvent beaucoup. Il n'y a rien de pire pour elle que de se faire éternuer dessus, recevoir des postillons ou autres du genre. Les bébés ne contrôlent pas ce qu'ils font et se retrouvent parfois à être de mini fontaines à bave ou morve. La sirène ne peut les voir que comme tel et a peur de se noyer dans leur bave, elle en fait même des cauchemars, à l'occasion. Les rires ou cris de bébé la stressent, puisque cela signifie qu'un ''machine à bave'' est proche. Dae Hyun trouvera cela drôle, au plus grand damne de la sirène et osera même parfois essayer de lui faire apprécier ces choses rebutantes!


Qualités : Calme – Loyale – Apaisante– Protectrice – Ouverte d'esprit
Défauts : Imprévisible – Nerveuse – Méfiante– Inculte – Rancunière


Histoire




Wei Min croit être la personnalité principale... mais l'est-elle vraiment? – Elle ne sait pas cuisiner, ni faire le ménage, elle n'est absolument pas manuelle et pourrait trouver le moyen de mettre le feu en faisant des céréales. – Elle sait parler mandarin et espagnol, elle sait aussi écrire en ces langues. – Sa voix est naturellement enchanteresse et sensuelle, lorsqu'elle n'est pas sous sa forme de poisson mort. – Elle n'aime pas trop manger fruits de mer et poissons... elle préfère les humains bien dodus, même si elle n'a pas eu l'occasion de s'en repaître depuis longtemps. –  Elle aime bien prendre son apparence humaine, des jambes... c'est plus pratique qu'une queue de poisson lorsqu'on veut courir pour essayer de se sauver, sur la terre ferme. – Elle aimait bien causer des naufrages avec ses amis, les marins étaient drôles de par leur incrédulité face à l'évidence. C'était surtout des bateaux de plaisanciers, des bateaux de croisières, des gens partis faire le tour du monde sur leur bateau... – Elle a toujours rêvé d'aller visiter le triangle des Bermudes.




Surnom : Yagami, Cookie, Min You
Âge : Bientôt 27
Comment avez vous connu le forum ? : Par la gentille créa 8D
Comment trouves tu le forum ? : Je me lance des fleurs, même si je vois les défauts de mon design. Sinon, côté contexte, j'adore ♥


MADE BY .ANGELUS



_________________
UC
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Avr - 19:56
Créatures magiques
avatar
Personnalité sur l'avatar : Wang Crystal/Wang Xi Ran/Wang Rui Xue
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques





Biographie



La mère de Wei Min était une sirène reconnue pour sa voix sublime, mais aussi pour sa personnalité excentrique. Cette dernière n'a jamais réussi à tenir en place, voyageant à travers les océans et allant même se mêler des affaires terrestres, à l'occasion. Elle se nommait Li Lin Yao, la présenter simplifiera les choses et évitera les mal-entendus à savoir de quelle sirène il s'agit dans l'histoire. Lin Yao adorait séduire et être séduite, ses aventures étaient impossibles, ses relations innombrables. La sirène était amoureuse de l'amour, chose qui paraissait très étranges pour ses sœurs qui étaient de nature plus froide. En général, ces créatures aquatiques ne s'intéressent aux hommes que dans le cadre où ceux-ci sont leur repas de prédilection et que, parfois, ils peuvent être utiles à la reproduction. Elles ne tombent donc pas amoureuses de leurs steaks et ne voient les hommes que des objets, lorsqu'il est question d'agrandir la population marine. La société des sirènes est, essentiellement, matriarcale et les quelques mâles qui en font partie sont plus que souvent stériles. Malgré cela, si les sirènes veulent choisir un compagnon de vie, plutôt qu'une compagne, ce sera en général un mâle de leur espèce qu'elles choisiront. Lin Yao était donc vraiment une originale à sortir aussi librement et ouvertement avec humains, vampires et parfois même à fréquenter quelques métamorphes. Mais bon, la sirène gardait sa nature secrète et se faisait passer pour une humaine, la plupart du temps. Elle a dévoré la majorité de ses amants qui avaient eu le malheur de découvrir son secret. Lin Yao n'a pas regretté de le faire, ils n'avaient qu'à être moins curieux et insistants, si elle le leur cachait... c'était pour leur sécurité! Ils n'ont pas écouté, alors, ils l'ont cherché.

Ses relations n'étaient donc pas, comme on s'en doute, sérieuses... jusqu'au jour où elle rencontra cet homme froid, distant, mais qui avait ce charisme que personne d'autre n'avait. Il était différent de toutes les autres personnes qu'elle avait rencontré, il avait cette aura de mystère qui l'envoûtait. Tous deux aimaient bien se séduire pour s'envoyer balader, lorsqu'ils se rapprochaient un peu trop. C'était un jeu entre eux à savoir lequel finirait par craquer le premier. Une pure compétition de fierté et d'ego, mais justement, personne n'avait jamais résisté à Lin Yao avant... C'était donc frustrant, mais rafraîchissant à la fois. Il est difficile de savoir qui à craquer en premier, tous deux ayant leur propre version de l'histoire. Leur relation fut passionnelle, enflammée et à rendre fou. Ils se cherchaient toujours des noises, revendiquant sans cesse leur liberté, mais aussi leur attachement à l'autre. Ils se criaient dessus, se lançaient tout ce qui leur tombait sous la main, se disaient les pires atrocités, se trompaient, se déchiraient... puis revenaient dans les bras de l'autre comme s'ils ne s'étaient pas vus pendant des siècles, s'embrassaient, s'étreignaient jusqu'à ne plus avoir de souffle et s'aimaient sans penser au lendemain. Ils gardaient tous deux secret leur nature et les secrets durèrent de longues, très, très longues années durant... Lin Yao ne sut la nature de son amoureux que par un concours de circonstances, le surprenant alors qu'il se téléportait, revenant d'elle-ne-sait-trop-où... Elle n'avait jamais vu de créatures comme lui avant et eut de la difficulté à en croire ses yeux. La surprise peinte sur son visage choqué, elle croisa le regard noir et absent de l'ange de la mort qui reprit immédiatement son apparence humaine. Jamais elle n'aurait cru qu'il était de cette race si particulière, qui est réputée pour ne pas se mêler aux êtres vivants.

Leur histoire continua comme avant, à l'exception qu'à présent, Lin Yao pouvait être elle-même, son amoureux connaissant très bien sa nature et sa race sans qu'elle n'ait à le lui dire. Il disparut, des années plus tard, suite à leur plus grosse dispute. La sirène ne le chercha pas, ayant été trop blessée... puis, il ne le savait pas, mais un petit être unique était en cours de création. Chose qui convainquit encore plus Lin Yao de ne pas le chercher, ce pourrait être dangereux pour la vie qui ne demandait qu'à se développer que d'aller à la recherche d'un être de la mort. La sirène préféra cacher son histoire avec l'ange de la mort et retourna à la mer, voulant protéger au maximum son enfant à naître. C'est dans cet optique de protection qu'elle revint sur la terre ferme, faisant appel à l'aide d'un ancien amant qui était devenu son confident, afin de sceller la nature d'ange de la mort de sa fille. Ainsi, la petite n'aurait que les capacités d'une sirène normale et personne ne pourrait savoir que sa nature était plus complexe. Lin Yao ne voulait pas craindre que le bébé, ne contrôlant pas ses pouvoirs, ne se téléporte n'importe où et qu'elle ne la retrouve plus! Les idées que les âmes errantes ne viennent tourner autour de sa fille ou qu'elle n'attire l'attention des curieux et détraqués de ce monde la mortifiaient aussi.

L'enfant grandit, normalement, dans l'océan pacifique, voyageant avec sa mère sans jamais quitter l'eau. Lin Yao pensait qu'ainsi, son enfant serait mieux protégée. Les humains et autres créatures évitent l'eau, en général, préférant lever les yeux vers le ciel et l'explorer plutôt que de s'aventurer dans les profondeurs, qui deviennent graduellement ténébreuses, de la mer. Wei Min se développa tout à fait correctement, devenant une belle sirène qui faisait la fierté de sa mère. Cette dernière craignait toutefois que sa seconde nature ne pointe le bout de son nez, malgré tous les efforts fait pour la contenir. Ce ne fut heureusement pas le cas.  Il n'y avait que Lin Yao et son ami qui savaient pour la nature réelle de l'enfant, personne d'autre ne s'en doutait. Lorsque le père revint à la ville où il avait laissé la sirène, c'est elle qui avait disparu depuis longtemps... personne ne savait où elle se trouvait, évidemment. Il se doutait bien d'où elle était, mais il était aussi borné et fier qu'elle, donc il se refusa à aller la chercher. Si elle voulait le voir, elle n'avait qu'à le chercher!

Wei Min se fit naturellement des amies, grandissant dans cette communauté aquatique aux règles qui lui sont propres. Elle adorait remonter à la surface et causer des naufrages avec ses amies, c'était si amusant! Elle admet volontiers qu'elle a une préférence pour les bateaux de plaisanciers, surtout ceux qui ont des passagers bien dodus. La sirène était une citoyenne modèle, suivant les règles sans les remettre en question. Elle n'y voyait pas d'intérêts, elles lui semblaient bien logiques et elle était toujours aussi surprise d'entendre que sa mère avait été une grande voyageuse, amoureuse de la terre ferme. Une sirène étant une créature aquatique, elle n'arrivait pas à comprendre ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant hors de l'eau... Pourquoi quelqu'un voudrait aller se balader avec ces steaks pollueurs et grossiers qui manquent affreusement de civilité? Wei Min ne se demandait pas qui pouvait bien être son père, croyant que c'était un marin ou un plaisancier qui avait été utilisé comme les autres avant d'être dévoré.

Une fois qu'elle eut atteint la majorité, donc quand elle eut environ 250 ans, la sirène emprunta un chemin différent de celui de sa mère. Elles restaient en contact, évidemment, ayant une très bonne relation. Wei Min commença plutôt à voyager avec celle qui était sa compagne depuis plusieurs dizaines d'années. Elles s'aimaient tendrement et faisaient tout ensemble, donc, quitter le foyer ensemble et aller découvrir le monde à deux leur sembla être l'étape la plus naturelle. Le couple voyageait surtout dans l'océan pacifique, longeant les côtes de la Corée, de la Chine, du Japon et des Philippines, à travers les années. Elles causaient parfois des naufrages à deux ou avec d'autres amies qu'elles croisaient ou rencontraient. Jamais elles n'ont quitté l'eau, l'idée ne leur traversant même pas l'esprit. La vie était tranquille, paisible. Wei Min était amoureuse, elle était heureuse.

Sa vie bascula cependant une nuit où elle se baladait à la surface avec sa compagne, admirant le ciel étoilé qui était particulièrement beau, ce soir-là. Elles n'avaient pas faim, s'étant nourries peu avant. Ce n'est donc pas cela qui les motiva à s'approcher du bateau pourtant inquiétant qui fendait les eaux. Non, ce fut les supplications et lamentations d'autres sirènes qui appelaient à l'aide. Wei Min n'avait jamais laissé une des siennes derrière, ce n'était pas son genre. La sirène voyait les humains et les créatures terrestres comme des êtres vils et barbares, donc, il était hors de question de laisser une sirène être touchée par ça! Sa compagne était de son avis et était absolument rebutée par l'idée qu'un jour leur existence ne soit découverte et donc que les plongeurs ne se fassent plus nombreux et envahissants. Bon, ils se feraient tous tués et mangés... mais des cadavres et des restes, ça ne fait pas un joli décor quoi. Les deux sirènes avaient entendu parlé des vampires, mais n'en avaient jamais rencontré avant cette nuit-là. Elles n'étaient donc pas en mesure de savoir comment les affronter, puisque leurs voix envoûtantes ne suffirent pas à tous les hypnotiser. Certains étaient plus forts, plus puissants... Ils appréciaient le chant, mais gardaient leur lucidité et c'est ainsi que les deux créatures marines furent capturées et mises avec les autres.

La peur et la panique venant de leurs consoeurs étaient presque palpables, laissant Wei Min et sa compagne craindre ce qui les attendaient. La sirène protégea sa compagne, du mieux qu'elle le pouvait durant tout le voyage, se mettant toujours devant elle et s'offrant pour subir les tortures à sa place... Cela ne faisait pas grand effet comme on peut s'y attendre, sinon, que cela amusait leurs geôliers. Le voyage fut horrible, pénible, sans fin. Les tortures les plus sordides s'enchaînaient et la créature marine pouvait voir la faiblesse gagner de plus en plus sa compagne qui supportait beaucoup moins bien les mauvais traitements, l'angoisse, la panique et la peur constante... C'est sur ce bateau que Wei Min apprit qu'elle pouvait avoir une forme humaine, puisqu'une des tortures consistait à justement sortir la sirène de l'eau. La première fois, elle paniqua et se débattit pour retourner dans l'eau, même si celle-ci était dégueulasse, c'était mieux que rien... La sirène avait peur de mourir desséchée, chose qui n'arriva pas. Sa queue disparue graduellement, s'effaçant puis se séparant, laissant place à deux longues jambes fines terminées par de petits pieds. Sa première réaction fut d'être horrifiée, elle ressemblait à une humaine! C'était horrible! Le pire cauchemar possible! Puis, LA DOULEUR! La transformation faisait terriblement mal, le contact du sol avec sa nouvelle peau si fragile était insupportable. Les vampires s'en réjouirent... Elle vit la même torture être infligée à sa compagne, sans pouvoir y faire quoique ce soit, puis elle fut relancée à l'eau sans ménagement, une fois que les vampires en eurent terminé avec elle. Wei Min voulut la prendre dans ses bras pour s'assurer qu'elle allait bien, puisqu'elle semblait à peine vive, mais elle fut arrachée aux siennes et transférées dans un autre bassin isolé.

Le reste du voyage se passa ainsi. La sirène n'avait plus aucun contact avec les siennes. Elle continuait de se débattre, de tenter de manger ses geôliers, de s'enfuir, d'aller retrouver sa bien-aimée... mais rien ne suffisait. Les vampires ne s'en sortirent pas tous indemnes, perdant un doigt, une bouchée de bras ou de jambe... Wei Min n'avait aucune pitié, elle non plus. Malgré cela, ils étaient toujours plus forts et la sirène se fit mettre dans une cuve pleine d'eau sale pour être transportée jusqu'au manoir d'un puissant vampire qui était encore plus horrible que ceux avec qui elle avait voyagé. Il se présenta comme étant son nouveau maître, Señor de la Crueldad. Pour Wei Min, il pouvait toujours nager très vite, il ne serait jamais son maître. Sa loyauté et son obéissance restaient à sa compagne et aux sirènes à la tête du pouvoir, certainement pas à un cadavre de steak ambulant! Elle tenta de le manger, lui aussi, de le mordre et de se débattre violemment, lorsqu'il l'approcha. Sa réponse fut d'une cruauté inouïe, puisqu'il lui fit vivre ses peurs les plus viscérales, en éclatant de rire. Elle devait se tenir tranquille... sinon, il allait beaucoup trop s'amuser avec elle. C'était ce qu'il disait...

Ainsi commença sa vie d'esclave dans la collection du maître vampire qui l'aimait particulièrement puisqu'elle restait combattive malgré tout et tentait toujours de répliquer. Wei Min ne cessa jamais de réclamer sa compagne, voulant savoir au minimum si elle allait bien, où elle se trouvait. Le vampire ne répondait jamais, se contentant d'esquisser un sourire cruel et de pousser au maximum ses angoisses pour s'en nourrir. La sirène ne passa que les 100 dernières petites années dans ce manoir, mais ce siècle l'aurait probablement achevée si elle n'avait pas rencontré Dae Hyun. Elle se méfia, d'abord, mais le raja la calma en deux secondes, tendant une main douce et chaleureuse vers lui avec un sourire amical. Il avait l'air au bout de sa vie, jamais Wei Min n'avait vu d'être si maigre et si pâle. Son regard brillait de douceur, même s'il semblait ne pas supporter la moindre lueur. Des petits poissons tropicaux multicolores étaient sortis de sa main et avaient commencé à nager dans la pièce, autour de la sirène, lui rappelant un temps plus doux. Sentant qu'elle allait fondre en larmes, le raja prit sa tristesse en lui et la remplaça par un doux sentiment de réconfort. Il ne la touchait pas, mais l'apaisait et lui rappelait pourquoi elle continuait à se battre. C'était pour retourner chez elle, pour retrouver sa compagne... Dae Hyun s'approcha avec confiance, sans avoir peur d'elle, après tout, il avait compris qu'il pouvait contrôler ses émotions. Elle devait être plus jeune que lui... Il posa sa main sur son poignet tout en douceur et ferma les yeux, prenant sur lui toutes les blessures qui ravageaient son corps. Elle vit la peau de la créature se fendre là où la sienne était blessée, alors que ses propres blessures à elle se refermaient et que la douleur disparaissait donc. Dae Hyun ne sourcillait pas, ne grimaçait pas, ne disait rien... Wei Min le regardait faire impressionnée et surprise, c'était la première fois qu'elle voyait ce genre de choses. Le maître entra et repoussa le raja avec violence, ce dernier se cogna contre le mur et tomba mollement au sol, souffrant de ses propres blessures et de celle de la sirène.

Wei Min avait quelques contacts avec les autres esclaves et c'est ainsi qu'elle put se lier ''d'amitié'' avec d'autres. Elle tentait ainsi d'apprendre s'il y avait d'autres sirènes, cherchant désespérément sa compagne, souhaitant savoir ce qui lui était arrivée... Le maître se plaisait à la montrer à ses invités et à la prêter comme une vulgaire catin, mais elle ne se montrait obéissante avec personne. Elle revit le raja à quelques reprises, il lui apportait toujours le même réconfort, allégeait son âme et la soignait. Wei Min s'ouvrit peu à peu à lui, lui parlant de sa compagne, lui demandant s'il l'avait soigné. Dae Hyun lui montra en illusions les sirènes qu'il avait pu soigné, elles étaient rares puisqu'il avait peu de contacts avec les autres esclaves... mais sa compagne en faisait partie! La sirène le serra dans ses bras, le noyant de reconnaissance sincère. Le raja lui donnait les nouvelles qu'il avait sur sa compagne adorée, il faisait de son mieux pour les rassurer toutes les deux, jouant les messagers entre elles... jusqu'à ce que la bien-aimée de la sirène ne succombe aux mauvais traitements, il y a cinq ans de cela. Le raja n'avait pas pu la sauver et avait appris la nouvelle par les autres sirènes partageant son bassin. Il avait pris la tristesse de ces dernières sur lui et l'avait remplacé par de la reconnaissance et de l'espoir. Elles pouvaient se dire qu'elles avaient eu de la chance de connaître la sirène et que maintenant... elle devait être en paix...

La nouvelle anéantit Wei Min, elle qui espérait pouvoir sortir de cet enfer avec sa chérie... On lui avait arraché cette possibilité et combien avait-elle dû souffrir... Dae Hyun voulut prendre sa tristesse pour l'apaiser et la consoler, mais la sirène lui demanda de lui en laisser tout de même... elle avait besoin de vivre l'émotion, même si elle était pénible. Ne pas être triste alors qu'elle avait perdue une personne si chère à son cœur lui paraissait insensible. Certes, sa compagne ne voudrait pas qu'elle ne souffre, mais ne rien ressentir lors de son départ? Il y avait des limites... Peu après, Wei Min commença à entendre des murmures près d'elle, ils n'étaient pas toujours compréhensibles, cela dit... Ces voix ne provenaient pourtant de personnes. Elles devinrent tranquillement plus claires, plus audibles et se transformaient même parfois en cris. Wei Min se couvrait les oreilles pour ne plus les entendre, leur répondait de partir, rien n'y faisait. Les voix commencèrent même à se glisser en elle et prendre possession de sa personne, poussant sa conscience et la relayant au siège passager. Le maître détestait cela, pensant qu'elle se moquait ouvertement de lui et le lui faisait payer cher... Alors qu'elle n'avait aucun contrôle...

Certaines voix étaient gentilles, d'autres cruelles, d'autres complètement folles... Wei Min voulait surtout les ignorer et vivre sa vie, déjà pénible, tranquille... Elle ne les crut pas lorsqu'elles tentèrent de la prévenir d'un danger imminent. Après tout, pourquoi les aurait-elle cru? Les voix ne disent pas toujours la vérité... même qu'elles inventent n'importe quoi, la plupart du temps. Elle essayait de dormir, lorsqu'elle sentit tout se mettre à trembler et que les cris traversèrent l'eau épaisse pour atteindre ses oreilles. La sirène remonta à la surface, tentant de comprendre. La porte de la pièce où elle se trouvait fut défoncée. Wei Min ne comprit pas et se cacha dans l'eau, un de ses geôliers habituels se fit tuer sous ses yeux, chose qui lui apporta une petite dose de satisfaction. Elle attendit que la pièce ne soit vide à nouveau avant de sortir de l'eau. La sirène était cependant enchaînée à son bassin, ne pouvant en sortir malgré tous ses efforts. La créature marine se rappela que ses geôliers avaient les clés, en général, sur eux. Elle dût s'étirer, se contorsionner, faire l'impossible pour réussir à mettre la main sur le cadavre qu'elle tira jusqu'à son bassin. Mourant de faim, puisqu'on ne l'avait pas nourri depuis des semaines, elle le dévora avec appétit malgré son goût vieillot et légèrement pourri. La sirène se libéra ensuite, n'attendant pas une seconde de plus pour tenter sa chance. Elle enfila rapidement les vêtements trop grands et sales du cadavre. Sous sa forme de sirène, elle n'avait pas besoin de vêtements, sous sa forme humaine, cependant, elle avait appris à apprécier de porter des vêtements... Les gens n'arrivant pas à être civilisés devant un corps nu, de ce qu'elle avait compris.

En chemin, elle vit combien le manoir était agité. C'était l'enfer, les vampires se faisaient attaquer par d'autres vampires et par des créatures en tout genre. Le maître s'était fait beaucoup d'ennemis avec son comportement exécrable et sa manière de se croire supérieur à tous, même aux lois des siens. Il avait dépassé les limites et en payait à présent le prix. Wei Min était contente, en réalité, de voir ceux qui l'avaient fait souffrir et avaient tué sa compagne payaient enfin leur dû au karma. Sa première idée fut d'aller chercher Dae Hyun, elle ne pouvait quitter cet endroit maudit sans l'ami qui avait tant fait pour elle, même si cela lui était interdit. Avec l'aide d'autres esclaves qui étaient aussi loyaux qu'elle, elle descendit à la cave où le raja était enfermé. Le parcours fut laborieux et dangereux, ils furent attaqués, blessés, se prirent des balles perdues... mais y arrivèrent. Dae Hyun prit immédiatement sur lui leur panique et leur angoisse, la sirène se sentit plus légère, pleine d'espoir et de confiance pour leur avenir. Le raja les soigna aussi, s'infligeant leurs blessures.

Wei Min le rattrapa, alors qu'il allait tomber sous toutes les blessures accumulées qu'il venait de prendre sur lui. Avec l'aide d'un autre esclave du petit groupe, ils le sortirent et commencèrent à gravir les escaliers interminables pour tenter de remonter au premier étage, le tout dans le but de profiter de la situation pour s'évader. La partie la plus profonde se trouvait cependant à quatre étages sous le rez-de-chaussée... Les escaliers étaient laborieux à monter, surtout pour Dae Hyun qui avait les blessures de tout le monde, en plus d'être en très mauvaise santé, de base. Il se régénérait, mais très lentement, à cause de cela. Ils avaient cependant la chance que l'action principale ne se passe aux étages supérieurs, donc, l'espoir grandissait au cours de leur ascension. Leurs gardes féroces ne leur portaient pas l'attention habituelle, étant occupés à combattre pour survivre d'autres vampires, des métamorphes, mais aussi quelques esclaves qui criaient vengeance...

La montée sembla interminable, et ce, même si Wei Min était pleine du courage que Dae Hyun leur donnait pour remplacer les émotions négatives qui leur venaient naturellement. Il faut dire que le paquet d'os était lent et un peu lourd... Heureusement que la sirène avait eu le temps de manger avant de venir le chercher, se faisant ainsi quelques forces. Ils posèrent finalement le pied sur la dernière marche. Il releva faiblement la tête et esquissa l'ombre d'un sourire, en voyant la porte qui les séparait du rez-de-chaussée. Wei Min croisa son regard et lui sourit aussi, ils allaient enfin être libres! La joie fut de courte durée, cela dit, puisque quelques secondes plus tard, un métamorphe et un vampire traversaient brutalement le mur, alors qu'ils se battaient. Un esclave de leur petit groupe fut touché par plusieurs balles, qui devaient être destinées à une autre personne, sous leurs yeux ébahis. Eux qui étaient si proches du but! Le raja voulut se dégager pour aller prendre sur lui ses blessures, mais Wei Min et l'autre le retinrent. Ils n'avaient plus le temps, malheureusement, ils devaient fuir avant de finir comme lui. Le petit groupe ne comptait plus que quatre personnes, à présent. Malgré cela, le chemin allait être encore plus difficile... C'était pire que la guerre. Dae Hyun commença à toussoter du sang, prenant sur lui la blessure par balle que venait de se prendre le compagnon qui le tenait avec Wei Min. La sirène fit de son mieux pour le prendre davantage sur elle, tentant de l'empêcher de soigner les autres à tout-va. Ils devaient fuir, pas se faire tuer aussi! C'est avec horreur qu'ils virent la quatrième personne qui était avec eux se faire sauvagement tué par un vampire, qui n'eut aucun scrupule à se servir du cadavre comme d'un bouclier pour se protéger d'une attaque.

Ils arrivaient enfin à la porte menant à l'extérieur, ils n'avaient qu'à tendre la main et ils pourraient toucher la liberté! Hélas, si les trois avaient franchis cette porte... la vie aurait été trop facile et trop belle, n'est-ce pas? Le compagnon qui tenait le raja jusque là se fit attraper le pied par une des créatures fidèles au maître vampire, qui, bien que sur le seuil de la mort, restait absolument dévouée à son maître. Wei Min et le raja le regardèrent, désespérés. Ce dernier voulut faire quelque chose pour l'aider, mais la sirène l'en empêcha, le traînant tant bien que mal à l'extérieur. Elle se disait que leur compagnon était le plus fort de toute cette place de fous, il allait s'en sortir. Le raja lui avait donné assez d'espoirs et de courage, il allait s'en sortir, ce n'était pas une question... elle en était convaincue. L'être surnaturel alimentait cette conviction, essayant de s'en convaincre aussi, même s'il craignait intimement le pire, se demandant s'il allait survivre lui-même à toutes ces blessures...

Ils avaient fait quelques pas à peine, le raja ne marchant pas plus vite qu'un escargot à cause de toutes ses blessures, mais aussi parce qu'il n'arrivait pas à ouvrir les yeux. Le soleil, bien qu'encore doux du petit matin, lui agressait très violemment les yeux, l'aveuglant complètement. Il trébucha d'ailleurs, n'arrivant pas à voir où il mettait les pieds. L'astre solaire n'était pas très fort encore, pourtant la peau translucide du raja vivait ses caresses comme de brûlantes attaques sadiques qui ne faisaient que s'ajouter au reste. Wei Min tomba avec lui, n'arrivant pas à le retenir pour le coup. Elle avait le souffle court et le soleil était fort pour elle aussi, même s'il ne l'était pas autant que pour son amie. Le raja étouffait littéralement, sous toutes les émotions qu'il contenait pourtant toujours en lui, et cherchait donc son air. Ses nombreuses blessures ouvertes grillaient doucement sous le soleil... Le premier instant de liberté n'était pas de tout repos. Wei Min s'était redressée et tentait de le cacher du soleil, cherchant comment le relever sans lui faire trop mal. Elle essayait de ne pas paniquer, de penser à une solution rapide et efficace. Elle devait les sortir de là, ils allaient enfin être libres et avoir une vie normale. Le raja sentait ses mains tremblantes, sa peur, sa panique, son chagrin, sa détresse face à la situation... Il toussa encore, le goût salé du sang revenant sur sa langue et attrapa doucement la main de son amie pour prendre sur lui ses émotions, même s'il ne pouvait pourtant plus en supporter. Il lui partagea de l'espoir et du courage à la place et força un sourire. Wei Min essayait de lui retirer ses mains, d'éviter les contacts, qu'il ne cesse de la protéger ainsi et qu'il commence à penser à sa propre survie à la place... mais Dae Hyun était d'une ténacité qui le tuerait probablement...

L'instant ne dura pas longtemps, puisqu'elle se fit violemment tirer par les cheveux pour être séparée de son ami. C'était leur maître qui leur vociférait toutes les informités possibles. Wei Min poussa quelques autres petits cris et se débattit, le vampire ayant commencé à la frapper brutalement, alors que le raja tentait de les retrouver à tâtons, ayant réussi à se mettre sur ses genoux. Il sortit un de ses couteaux favoris, une lame qu'il aimait utiliser pour torturer et la poignarda à avec force, lui arrachant une plainte qui glaça le sang échappa à son ami, alors qu'il réussissait enfin à mettre la main sur elle. Le sang lui remontait furieusement dans la bouche, l'étouffant, alors que sa vue devenait trouble et que les cris de Dae Hyun devenaient distants, alors qu'il était près d'elle. Leur maître était occupé à se plaindre qu'elle avait été stupide et qu'elle était morte par la faute du raja! S'il ne lui avait pas mis ces idées d'espoir et de liberté dans la tête, elle serait toujours en vie. La créature ne tint plus et laissa toutes les émotions qu'il contenait exploser, les partageant sans aucune restriction et exacerbant le tout. Cette fois, même le maître souffrit, comprenant ce qu'il faisait vivre aux autres. Mais il faut dire qu'il y avait tant de sources de souffrances, tant de gens avec des sentiments autour d'eux... la puissance du raja n'en était que plus grande. Il pleurait à chaudes larmes. Il allait créer un nouvel océan, essayant de prendre sur lui les blessures de son amie qu'il prit dans ses bras faibles, la serrant de toutes les forces qu'il n'avait plus. Malheureusement, elle était morte... et il n'avait jamais pu ramener un mort à la vie.

Paralysé par la bombe d'émotions intenses à côté de laquelle il se trouvait, le maître perdait lentement mais sûrement la tête et commença à se charcuter lui-même, criant sa douleur physique et émotionnelle. Le raja ne lui faisait toutefois pas attention, essayant d'aller contre sa nature pour ramener son amie, quitte à mourir à sa place. Il ne comprit pas pourquoi la peau de celle-ci changea de texture, devenant subitement goudronneuse et collante. Elle sembla plus légère aussi et dégageait une odeur de mort. Il savait qu'elle était une sirène, mais... les sirènes se décomposaient si rapidement?! Non! Non! Non! Il refusait qu'elle ne meurt! Il n'allait pas accepter qu'elle ne se décompose en plus! Wei Min ouvrit subitement les yeux, inspirant un grand coup faisant ainsi un son tout droit sorti d'outre-tombe. Elle serra son ami dans ses bras par réflexe et ferma les yeux à nouveau. En l'espace de quelques secondes, ils avaient disparu de cette plage dans une épaisse fumée noire et se téléportèrent au milieu de Central Park. Ils n'y restèrent que quelques secondes, le nombre de gens étant trop nombreux, le pauvre raja avait ressenti toutes les émotions comme des centaines de lames. Ils disparurent à nouveau dans un nuage de fumée noire puis réapparurent dans ce même nuage, mais dans un parc tranquille bordant le fleuve Han. Le raja ne comprit absolument rien à la situation. Il ne pouvait pas voir, sa rétine ayant été brûlée par le soleil argentin et sa régénération ne faisait que le maintenir péniblement en vie, n'ayant pas d'énergies pour plus, mais il avait senti les changements de températures... le fait que l'air soit plus sec ou plus humides, même pour quelques secondes, les attaques de sentiments... Ils étaient passés du chaos infernal le plus total à une ambiance toute aussi importante en nombre de sentiments, mais les sentiments avaient été plus divers, plus doux, puis ils se retrouvaient dans une ambiance plus calme encore. Il n'entendait pas de cris perçants, ne ressentait pas de panique venant de l'extérieur, sinon de Wei Min qui s'inquiétait pour lui. L'air était radicalement plus frais ici et il n'avait plus l'impression de brûler vif.

La sirène le lâcha en premier, regardant autour d'eux pour s'assurer qu'ils étaient en relative sécurité. Elle ne comprenait pas, elle non plus, et ne savait pas ce qu'il se passait, mais ils semblaient être loin de chez eux et des problèmes. Heureusement pour eux, il n'y avait personne dans les parages... autrement... ils auraient bien été terrifiés de voir un homme ayant la peau translucide et sur les os, couvert de saletés et de sangs au corps déchiquetés. S'il avait été humain, il serait mort minimum 20 fois. Puis... le cadavre mouvant était accompagné d'une femme à la peau translucide, elle aussi, aux yeux complètement noirs et inexpressifs. À la place des jambes, elle avait une imposante queue de poisson, semblant enduite d'une chose ressemblant à du goudron. Son corps littéralement décharnée par endroit laissant voir des os et ses longs cheveux noirs flottant gracieusement dans les airs, tout comme elle-même le faisait. Elle semblait nager dans l'air, alors qu'elle tirait le mourant vers l'eau. Non, elle ne voulait pas le noyer, mais étant une sirène, elle pensait que de l'eau aiderait à ses plaies. Ça n'y changerait rien, cela dit... ce n'est pas de l'eau du fleuve Han qui stabilisera son état, mais bon... elle essaie ce qui est logique pour elle. Le raja n'avait plus la force de quoique ce soit, il se laissait donc tirer, se demandant depuis quand son amie avait les doigts si osseux... Il lui répétait de sa voix étouffée de penser à elle, de se sauver, de le laisser mourir là. Wei Min lui répondait d'une voix d'outre-tombe qui lui glaçait le sang, d'une voix qu'il ne lui avait jamais entendu, qu'elle n'allait pas l'abandonner. Elle l'étendit à côté de l'eau, dans laquelle elle plongea, allégresse qui lui avait été refusée depuis... elle ne pourrait dire combien d'années, mais dont elle ne profita pas pour l'instant. Elle remonta immédiatement à la surface et commença à tenter de nettoyer les plaies beaucoup trop nombreuses de son ami, qui perdit connaissance...

Wei Min ne savait pas ce qui s'était passé, elle croyait être morte... donc comment peut-être être en train de respirer? Elle ne sait pas non plus comment elle a fait pour les éloigner de cette plage, de ce terrible enfer. Tout n'est que confusion, panique et angoisse dans sa tête... Dae Hyun a réussi à la guérir à temps? C'est pour ça qu'elle est toujours en vie?


MADE BY .ANGELUS



_________________
UC
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Avr - 21:01
Fondatrice
avatar
Personnalité sur l'avatar : Kim Jaejoong
Age : 32
Messages : 106
Localisation : Séoul
Voir le profil de l'utilisateur http://circus-of-damned.forumactif.com
Fondatrice
Bonjour, l'ami


Bonjour ou bonsoir déjà, c'est la moindre des politesses.

Pour commencer nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous te souhaitons bon courage pour ta fiche, et pour la remplir dans des meilleurs conditions. Nous t'invitons à lire les descriptifs des races que nous vous avons fournis pour vous aider à faire un choix dans vos personnages :

- Pouvoirs & Créatures magiques.
- Les lignées vampiriques.
- Hiérarchie des clans de métamorphes.

A moins bien sûr que tu n'aies l'envie de faire une créature magique inventée. Dans ce cas nous te rappelle que c'est soumis à notre acceptation, parce que nous souhaitons garder notre contexte tel que nous l'avons imaginé à la base en créer ce forum.

Bonne lecture. Et nous ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage.

Jin Kyung & Dae Hyun
Les admins

PS : Si tu as la moindre question nous sommes là pour y répondre.


Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini

_________________
Jin Kyung
Maitre de la ville
Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Avr - 22:13
Fondatrice
avatar
Personnalité sur l'avatar : Kim Jaejoong
Age : 32
Messages : 106
Localisation : Séoul
Voir le profil de l'utilisateur http://circus-of-damned.forumactif.com
Fondatrice




FELICITATIONS



Bonjour l'amie,

Tout d’abord je te félicite d’avoir terminé ta fiche et c’est avec un immense plaisir que  je t’annonce que tu es officiellement membre de Circus of Damned notre RPG.  

Maintenant je t’invite à aller ajouter ton personnage aux trois bottins du RPG :
- Bottins des avatars
- Bottins des habitations
- Bottins des métiers


Mais aussi d’aller remplir une fiche de liens (ICI) et une fiche récapitulative de tes RP (LA) pour t’y retrouver plus facilement.  

Tu es potentiellement riche donc je t'invite à réclamer ton due d'arrivée : ICI ceci est le système de monnaie du forum, va donc lire ce que te permet de t'offrir cette monnaie fictive.

Avant tout je te souhaite de t’amuser parmi nous.  Et passez un agréable moment en notre compagnie que se soit en RP ou sur la Chatbox si tu veux venir papoter avec nous.  

Jin Kyung
Maitre de la ville



MADE BY .ANGELUS



_________________
Jin Kyung
Maitre de la ville
Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circus of damned :: PERSONNAGES :: Présentation des personnages :: Fiches validées-